Le bord de côte près du village Hanga Roa



Quelques « petites piscines naturelles » à l’eau de mer

Il n’y a pas de lagon autour de l’île de Pâques. Très peu d’endroit pour se baigner sans danger à part les petites anses aménagées et fermées par des blocs de lave, les Pascuans peuvent ainsi « goûter » aux joies de la baignade.

petite anse du bord de côte près du village
petite anse du bord de côte près du village

anse protégée par des blocs de lave
anse protégée par des blocs de lave

petite anse protégée du bord de côte
petite anse protégée du bord de côte

bord de côte près du village, au loin, le site de Tahai
bord de côte près du village, au loin, le site de Tahai

7 réflexions sur « Le bord de côte près du village Hanga Roa »

  1. Quelle merveilleuse idée que ces carnets de voyage ! L’île de Pâques a fait tant couler d’encre et m’a toujours intriguée ! C’est un endroit un peu magique et beau si je me réfère à tes superbes photos … J’y viendrai au fil de tes parutions toujours passionnantes. Merci pour ce beau travail et surtout de nous faire voyager si agréablement.
    Biz et bonne journée

  2. revenant des falaises du pays de Caux, rencontre avec ces jolies anses permettant la baignade sans danger (pour moi, lídéal, j’ai peur de l’eau..). paisible et avenant, c’est attirant. Bonne semaine Marie-France.

  3. Je vois combien ce voyage a compté pour toi, ces îles sont tes coins de Paradis… Et tu les montres bien, tes photos sont belles, on s’y croirait… D’ailleurs, tu te souviens mon premier com, j’ai cru que tu vivais là-bas….

  4. Je continue d’explorer avec toi…
    La mer est rude tout autour de cette terre si lointaine !
    Sans ces blocs qui casse la houle et les vagues, j’imagine le danger de se baigner.
    Gros bisous, Marie-France.

Les commentaires sont fermés.